Service de la prévention et de la sécurité
banniere_gestionMD

Classification des laboratoires et affichage

Classification des laboratoires

L’Agence de la santé publique du Canada classe les laboratoires en fonction du risque qu’ils présentent pour la santé. Les trois groupes de risque présents à l’UQAM sont :

Groupe de risque 1 : Risque faible pour la personne, faible pour la collectivité. Les agents biologiques utilisés dans ces locaux sont peu susceptibles d’infecter une personne saine.

Groupe de risque 2 : Risque modéré pour la personne, faible pour la collectivité.  Agent pathogène susceptible de provoquer une maladie humaine ou animale, mais qui constitue rarement à priori un danger grave. L’exposition provoque rarement une infection grave.  Toutefois, des thérapies efficaces sont disponibles et le risque de propagation est faible.

Groupe de risque 3 : Risque élevé pour la personne, faible pour la collectivité.  Agent pathogène provoquant généralement une maladie humaine grave ou ayant de lourdes conséquences économiques, mais qui se transmet rarement par simple contact de personne à personne et qui cause rarement des maladies ne pouvant être traitées par des agents antimicrobiens ou antiparasitaires.

Niveau de confinement et affichage

Les niveaux de confinement font référence aux pratiques de confinement physique et aux pratiques opérationnelles minimales requises pour manipuler des matières infectieuses ou des toxines en toute sécurité dans les laboratoires. Le niveau de confinement concorde normalement avec le groupe de risque de l'agent pathogène, mais il existe des exceptions.

À l'UQAM, les laboratoires de niveau de confinement 2 et 3 (NC2, NC3) sont identifiés par cette affiche indiquant le nom du responsable et le numéro de téléphone à composer en cas d’urgence.

biorisque

Télécharger

basmenu
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 15 juin 2010