Service de la prévention et de la sécurité
banniere_gestionMD

Surveillance des expositions dues aux rayonnements (dosimétrie et biodosage)

Dosimétrie

Le port du dosimètre est recommandé pour les personnes qui manipulent des émetteurs Bêta, gamma ou des rayons X.

Sont exemptées de porter un dosimètre les personnes qui utilisent uniquement du H-3, C-14, S-35.

Le port de dosimètre d’extrémité (bague) est recommandé pour les personnes qui manipulent des contenants renfermant plus de 50MBq (1.35mCi) de P-32, Sr-90.

  • Tourner la bague vers la source ;
  • Mettre un gant pour protéger la bague de la contamination.

Hors des heures de travail, le dosimètre doit être rangé dans un endroit exempt de champ de radiation, loin de source intense de chaleur et à l’abri de la lumière.

Il est important de se rappeler que le dosimètre mesure  l'exposition externe et n'offre aucune protection contre les rayonnements.

Les rapports d'exposition aux radiations sont émis 4 fois par année à la suite des périodes de port du dosimètre suivantes:

            decembre                                          mars                
       Janvier-mars                    Avril-juin
          juin               septembre
      Juillet-septembre          Octobre-décembre

Les résultats sont communiqués aux utilisateurs qui en font la demande. Si toutefois, un résultat est supérieur aux valeurs habituelles ou dépassent 0.2mSv pour le corps entier, l'utilisateur  sera avisé et, si nécessaire, des mesures correctives seront mis en place.

 

Dépistage thyroïdien relatif à l’usage d’iode radioactif 

Les personnes qui utilisent de l’iode radioactif provenant de sources non scellées, en quantité supérieure aux valeurs indiquées dans le tableau ci-dessous, doivent se soumettre au dépistage tyroïdien. Les utilisateurs doivent se présenter pour un biodosage  au moins 24 heures après avoir utilisé l'iode et au plus tard, 5 jours après.

 Tableau: Niveau d'activité, I-125, I-131, au-delà desquels un dépistage est nécessaire

Types d'opérations Activité manipulée sur une période de 24 heures
Travaux effectués à découvert 2 MBq (54 µCi)
Travaux effectués sous une hotte 200 MBq (5,4 mCi)
Travaux effectués dans une boîte à gants 20000 MBq (540 mCi)

 

Mesures de précaution lors de l’iodination

  1. Utiliser une hotte chimique désignée pour cet usage.
  2. Ne jamais prélever de l’iode  à l’extérieur de la hotte chimique.
  3. Couvrir le plancher de la hotte chimique de papier absorbant.
  4. Utiliser 2 paires de gants jetables.
  5. Porter les ÉPI, le tablier de plomb et le dosimètre sous le tablier.
  6. Surveiller l’environnement avec un contaminamètre placé à l’extérieur de la hotte chimique  en position alarme audible. Le contaminamètre doit être reconnu  efficace pour détecter les émetteurs gamma de faible énergie.
  7. Si un déversement se produit à l’intérieur de la hotte chimique, fermer complètement la fenêtre-guillotine.
  8. Si un déversement se produit à l’extérieur de la hotte chimique, évacuer immédiatement le local, fermer la porte et composer le 3131. Éviter de vous déplacer sur une grande distance.
  9. Après chaque iodination, réaliser un relevé de contamination.
basmenu
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 15 juin 2010